Pièces nécessaires pour la constitution du dossier de candidature d’aide à la mobilité

Avant de remplir le dossier d’aide à la mobilité, il faut impérativement avoir une pré-convention de stage validée par le responsable de filière (à défaut email du responsable de stage et du responsable de filière précisant l'acceptation pour un stage et les dates précises du stages), ou une convention de stage. Ce justificatif est à fournir avec le dossier.

S’ajoutent à cette pièce :

  • 1 CV en français
  • 1 lettre de motivation en français adressée à la Région Auvergne Rhône Alpes précisant les raisons pour lesquelles vous sollicitez une aide à la mobilité internationale
  • 1 justificatif d’inscription à l’UGA pour l’année en cours
  • 1 copie recto/verso de l’attribution définitive de bourse sur critères sociaux de l'année en cours
  •  1 copie de la décision de la COTOREP ou de la MDPH pour les étudiants en situation de handicap
  • 1 RIB sur un compte domicilié en France à votre nom
  • 1 copie du règlement des études de votre parcours (précisant la durée du stage)
  • 1 copie de la convention de stage signée et tamponnée par toutes les parties. Dans le cas où la convention est en cours : la preuve de la confirmation de stage (échanges de mail, lettre d'acceptation, etc...)
  • 1 attestation sur l'honneur précisant que le stagiaire ne dispose pas pas d'une indemnisation de stage supérieur à 577.80 euros (687.50 euros pour les étudiants boursiers d'Etat sur critères sociaux)

L’aide à la mobilité ne permet pas de financer l’ensemble des dépenses liées au séjour.

A titre indicatif et pour tout dossier déposé avant le 19/11/2018, elle sera d'un montant de 95 euros par semaine (soit 380 euros par mois) pour la durée minimale inscrite dans le règlement d'examen et pour une durée maximale de 20 semaines.

Une aide complémentaire forfaitaire au départ de la Région Auvergne/Rhône Alpes sera versée aux étudiants boursiers sur critères sociaux l'année de la mobilité, en fonction de l'échelon de la bourse du CROUS (aide très restreinte allant de 80 euros pour les échelons 0 et 1 à 530 euros pour les échelons 7).

Les étudiants en situation de handicap se verront attribuer une aide forfaitaire supplémentaire de 530 euros.

Un acompte de 75% du montant total de la bourse est versé au début de la mobilité après réception de l'attestation de présence à l'étranger dûment complétée par toutes les parties. Le solde de la bourse (soit les 25% restants) est versé au retour de l'étudiant sur production du certificat final indiquant les dates de mobilité et la synthèse de séjour à la DGD RTI de l'UGA. L'étudiant a 3 mois, après la fin de sa mobilité, pour faire parvenir ces documents de fin de séjour à la DGD RTI. En cas de non-retour des documents de mobilité demandés, le remboursement des sommes perçues sera exigé.

Ces aides doivent donc être complétées par un financement propre et l'établissement de son budget à l'avance.

IMPORTANT : ne pas oublier les surcoûts liés au logement et aux démarches administratives (visa et autres...).